I bi nüt vo hie

TOUT SAVOIR SUR LA TOURNÉE

I bi nüt vo hie ! « Quand un romand franchit le Röstigraben »

De manière complètement décontractée et sympathique, Carlos Henriquez s’attaque dans I bi nüt vo hie aux clichés qui parfois divisent notre pays. Dans un suisse allemand de cuisine, il remet en cause les mythes qui parfois créent des tensions  avec nos voisins alors que nous partageons le même passeport.
Il explique les difficultés linguistiques auxquels sont confrontés les romands, et donne un cours de grammaire un verre de blanc à la main. Chacun se reconnait dans la description de Carlos Henriquez du peuple helvétique.
Dans I bi nüt vo hie, Carlos Henriquez tient la scène pendant 75 minutes. Pour y parvenir, il a pu compter depuis le début de sa création sur deux soutiens de choix : Emil Steinberger et le Forum du bilinguisme.

 

https://youtu.be/_UMdz4WjPwA

Avec le soutien de:

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *